Création de l'association : l’aventure d’une colère, d’un constat et d'un désir

   

 

En 1996, alors qu’elle avait décidé de dire stop aux violences qu’elle subissait, Geneviève D. a été assassinée à Thonon les Bains par son mari après qu’il l’ait attendue des heures entières à proximité du lieu où elle s’était réfugiée. La Justice avait refusé d’entendre ses peurs et avait mis sa parole en doute lorsqu’elle avait dit craindre pour sa vie.

 

Suite à cet événement tragique et constatant que bien d’autres femmes avaient à se débattre seules avec cette question, Marie Noëlle Bastard et Anne Van Den Eshof, travaillant toutes deux dans le secteur social, ont voulu avec quelques amies transformer leur colère en un projet citoyen. Aucun lieu n’existait pour répondre aux demandes et aux souffrances de ces femmes qui auraient pu être nos sœurs, nos amies, nos mères… A qui pouvaient-elles en parler sans tabou ni honte ? Comment pouvaient-elles partir ? Comment pouvaient-elles être aidées et par qui ? 

 

 

    Le désir d’être solidaires avec toutes celles qui se battent pour le respect de leurs droits, celui de partager les connaissances et de participer à la démocratie en dénonçant toutes formes de discriminations est à l’origine de la création de l’association Espace Femmes Geneviève D. en 1998.

 

image-accueil.JPG

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :